Quand les Cuma investissent... - suite du reportage

Toutes les actualités
pendillard Alexain
Toujours dans la réflexion sur l'épandage d'effluents dans les Cuma, la Cuma d’Alexain a acheté en mai 2020 une tonne Joskin de 18 000L.
Elle est équipée d'une rampe pendillards à patins de 18m, avec DPA, pour un coût total de 138 000 €. Le fait que le lisier soit bien déposé au sol (sans projection) surtout pour les prairies, a fait choisir ce type de rampe par les adhérents de la Cuma. Après 6 mois d’usage, 4000 m3 ont déjà été épandus, et la tonne donne satisfaction. « le boîtier tactile en cabine est une bonne chose » souligne les adhérents, « il est simple, et fonctionnel pour avoir les éléments de base », et grâce au DPA « on a l’information en instantané du débit et on est alerté dès que la régulation n’arrive pas à suivre ». La Cuma a pris l’option graissage automatique pour un surcoût de 7000€ « mais c’est vite rentabilisé, car sinon il y a beaucoup de graisseurs à faire et sans cette option, un risque d’oubli est facile » souligne le responsable de la tonne et cela soulage sa tâche. Le seul bémol est l’usure très rapide des patins, qu’il faudra changer certainement au bout d’un an d’usage.
Article rédigé par Hervé MASSEROT

 
Epandage lisier Cuma d'Alexain
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Le marché de la paille devenant de plus en plus fluctuant, de nombreux éleveurs recherchent des alternatives.

Lire la suite de l'article

Le compte à rebours de l'entretien et des réparations des automoteurs de récolte est lancé.

Lire la suite de l'article

La Cuma du Pont Landry (st Loup du Gast) a investi en juin 2020 dans un enfouisseur à disques de 6 m DPA, 12 disques de marque Mauguin pour un montant de 42000€.

Lire la suite de l'article